Le temps des poires…

4489

Ce n’est pas un hasard si on préconise de toujours garder « une poire pour la soif » ! Rafraîchissante, d’une saveur agréable et différente selon les variétés, elle est disponible durant de nombreux mois de l’année, ce qui contribue aussi à son intérêt nutritionnel.

Pour 100 g
Energie : 50 Kcal
Eau : 84 g
Glucides : 12 g
Phosphore : 10 mg
Calcium : 8 mg
Magnésium : 7 mg
Potassium : 130 mg
Vitamine C : 5 mg
Vitamines du groupe B
Fibres alimentaires : 2,5 g

Acheter – Conserver

La poire est cueillie ferme. Elle mûrit à température ambiante. Dès que pelée, la poire s’oxyde et se dessèche. Pour une salade de fruits, la conserver au réfrigérateur saupoudrée d’un peu de sucre, arrosé d’un jus de citron.

En forme

Les glucides représentent la part la plus importante de nos besoins énergétiques : 55% environ. Pour peu de calories, la poire apporte des glucides variés, fructose surtout mais glucose et saccharose dans un environnement d’autres composants non énergétiques. La poire renferme une importante quantité de sorbitol. Ce polyol de goût sucré est un sucre qui ne se dégrade pas en acide au contact de la salive et n’expose donc pas les dents au risque de carie !

Dans tous ses états

Cru

Salé : Quelques lamelles de poire et un cerneau de noix pour un encas ou à l’apéritif sur un bon pain de campagne grillé tartiné de roquefort ou de fourme d’Ambert.

Sucré : Une salade de fruits tonique, à déguster au petit déjeuner ou, en dessert : pomme et poire en quartiers arrosés de jus de citron, demi-banane en rondelles et quartiers de clémentine. Une cuillère à soupe de muesli, une autre de yaourt. Miel ou sucre si besoin est.

Cuit

A la casserole : Pour une préparation salée ou sucrée, les poires sont pelées et pochées entières pendant une dizaine de minutes dans un sirop léger parfumé à la cannelle, au poivre et au clou de girofle ou dans un vin rouge sucré au miel et épicé.

A la poêle: Pour une cuisson idéale, des quartiers de poires en accompagnement d’un magret de canard, d’un foie gras ou d’un foie de veau. Les faire dans du beurre pendant 2 ou 3 minutes avant d’ajouter une cuillerée à café de miel. Les laisser caraméliser puis déglacer la poêle avec un jus de citron ou du vinaigre de cidre.

Au four : Les poires entières, pelées, sont enduites de beurre, roulées dans la cassonade puis enveloppées dans une feuille de papier aluminium pour cuire à four moyen pendant 40 minutes. Si la préparation est salée, on remplacera le sucre par une chapelure d’épices et de poudre de noisette.

Liquide

Un coulis express réalisé avec deux poires crues ou cuites arrosées de jus de citron aromatisera un jus de rôti ou un dessert chocolaté. On pourra aussi le servir avec une glace. Plus épais, légèrement tiédi, additionné de crème liquide et assaisonné de sel et de poivre, ce même coulis deviendra une soupe originale si on lui ajoute une branche de céleri crue coupée en petits dés et une cuillerée de Stilton en miettes.