Louis-Fabrice Latour, nouveau Président du BIVB, lance le plan Bourgogne 2020

542

Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) s’est réuni en Assemblée Générale le 21 décembre dernier, avec un programme riche. Après la validation des comptes et le bilan des actions de l’exercice écoulé, Claude Chevalier a échangé la place de Président avec Louis-Fabrice Latour, dans le cadre de l’alternance Viticulture-Négoce. Le plan Bourgogne 2020, qui vise en particulier à gérer durablement le potentiel de production du vignoble, a été adopté à l’unanimité.

A mi-mandat, Louis-Fabrice Latour, représentant du négoce, et Claude Chevalier, de la viticulture, ont interverti leurs rôles, comme prévu dans les statuts de l’Interprofession. Louis-Fabrice Latour devient Président du BIVB pour les 2 prochaines années et Claude Chevalier Président délégué.

« Je m’inscris, avec Claude Chevalier, dans la continuité de nos illustres prédécesseurs, (…) de grands Présidents, qui ont marqué la vie de notre Interprofession », a déclaré Louis-Fabrice Latour lors de sa prise de fonction pendant l’Assemblée Générale.

Rappelant son attachement et celui du BIVB à la culture du dialogue, le nouveau Président a fait part de sa vision des choses pour les prochaines années : « Le BIVB souhaite donner la priorité à l’amont, c’est-à-dire la production », avant de souligner qu’il y a beaucoup à faire : sauvegarde du matériel végétal, prix du foncier et transmission des entreprises familiales, équilibre entre vins blancs et vins rouges pour être en phase avec la demande nationale et internationale… « Il faudra aussi que nous restions vigilants sur l’aval (la commercialisation), en réfléchissant à nos parts de marchés. Nous n’avons plus beaucoup aujourd’hui de vin à moins de 10 €, 10 £, 10 $ (la bouteille). Il ne faudrait pas sortir de certains marchés ».

Le plan Bourgogne 2020 est le fruit d’un travail commun des familles de l’Interprofession. Négoce et viticulture ont ainsi préparé et élaboré, dans le dialogue, l’avenir de la filière des vins de Bourgogne. Ce dialogue se prolongera au sein des groupes de travail. Ils se mettront en place au cours du premier trimestre et rendront un projet de plan d’actions pour l’Assemblée Générale de juin 2016.

PARCOURS D’UN HOMME ENGAGE

Louis‐Fabrice Latour, né en 1964, est à la tête de la Maison de négoce Louis Latour, fondée en 1797 à Beaune. Ses ancêtres sont viticulteurs depuis le 17ème siècle. Diplômé de Sciences Politiques à Paris (1985), il rejoint l’entreprise familiale dès 1989. Il succède officiellement à son père, Louis Latour, en 1999. Cette histoire très présente s’incarne dans l’adhésion de Louis‐Fabrice à l’Association des Hénokiens, qui réunit les Entreprises Familiales Bicentenaires.

Passionné par la chose publique, il s’implique dès 2003 en devenant Président du Syndicat des Négociants‐ Eleveurs de Bourgogne (FNEB), responsabilité qu’il assumera jusqu’au printemps 2014, le temps de former son successeur. Entre 2011 et 2014, il a également été Président de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux (FEVS). Il est membre des Conseils de Vinexpo et de la Banque de France à Dijon. Père de 4 enfants, Chevalier du Tastevin, il est récipiendaire de la Légion d’Honneur depuis 2011.