Thierry MARX**

138
Thierry MARX**
Thierry MARX**

Chef exécutif de l’hôtel Mandarin Oriental Paris, mariage du goût et du prestige

Thierry Marx est probablement l’un des chefs français les plus prestigieux. Sa formation, il l’a faite auprès de Joël Robuchon ou encore le regretté Alain Chapel. Il acquiert sa première étoile en 1988 à Tours et une autre en 1991 au « Cheval Blanc » à Nîmes. Depuis 2011 il a rejoint le « Mandarin Oriental Paris », où il obtient une deuxième étoile au Guide Michelin en 2012. Son approche de la cuisine est innovante et créative proposant des textures et des saveurs à consonnances asiatiques où il défend une cuisine qui confond harmonieusement la tradition et le modernisme. Mais c’est également un homme divers : il ouvre une boulangerie sandwicherie à Paris. Il y propose un concept inédit autour du pain, association de la cuisine populaire et de la boulangerie. En 2009, il crée l’école de cuisine « Nomade » en Gironde où il accueille pour des formations courtes des personnes en difficulté sociale ayant comme projet d’ouvrir un concept de cuisine de rue. En 2012, seconde école dans le20eme arrondissement de Paris, pour former rapidement au métier de cuisinier. En 2016, deux nouvelles écoles ouvrent à Villeneuve-Loubet et Besançon. Sa diversité et son élan social le poussent à proposer ses services aux Restos du Cœur, où il intervient sur des ateliers cuisine et lutte contre l’illettrisme. En 2013, il est promu dans la Légion d’Honneur au grade de Chevalier. Il se fait régulièrement remarquer dans l’émission télévisée « Top Chef », où il tient le rôle d’un des membres du jury évaluant de jeunes chefs.

Il évolue dans un des plus beaux restaurants de Paris, le « Mandarin Oriental », palace moderne, au caractère unique, où luxe rime avec plaisir. Un lieu élégant qui évoque Paris dans sa richesse et sa diversité. Ce palace propose un choix de deux restaurants, un bar et un comptoir de pâtisseries sous la houlette de Thierry Marx. Jamais fatigué, le célèbre cuisinier sillonne sans arrêt le monde, l’Australie, Hong Kong, la Thaïlande, le Japon, Israël. Grand amateur du Japon, il y voyage régulièrement pour s’y ressourcer et pour y pratiquer les arts martiaux notamment le kendo et le judo.

Sa dernière bibliographie : « L’histoire à la carte » par Thierry Marx et Bernard Thomasson (éditions La Martinière en 2015) et « Innovation aux fourneaux » par Thierry Marx et Raphaël Haumont (éditions Dunod en 2016).

Yves SACUTO

PARTAGE
article précédentEric FRECHON***
article suivantPhilippe ETCHEBEST