Thibault Sombardier
Pavé de veau rôti, jus de citron confit et thym, tomate coeur de boeuf poelée à la farine de pois chiche

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

  • Ingrédients pour 4 personnes :
    • 4 pavés de veau de 150g pièce
    • 2 grosses tomates coeur de boeuf
    • 150g de farine de pois chiche
    • ¼ de citron confit
    • 1 botte de thym frais
    • Une grosse noix de beurre
    • Huile d’olive
    • Sel
    • Poivre

Préparation pour les pavés de veau :

    1. Assaisonner chaque côté des pavés de veau de sel et de poivre.
    2. Faire colorer les pavés sur chaque face, à feu vif, dans une poêle bien chaude avec un filet d’huile d’olive.
    3. Ajouter le beurre puis arroser les pavés de veau avec le beurre fondu pendant 7 à 10 minutes, à feu doux.
    4. Déposer les pavés de veau dans une assiette.
    5. Ajouter sur chaque pavé une cuillère de beurre de cuisson, un peu de citron confit préalablement haché et de thym frotté entre les mains.
    6. Recouvrir les pavés d’une assiette creuse et les laisser reposer 7 minutes. Conserver le jus de la viande.

Préparation pour les tomates :

    1. Pendant que les pavés reposent, couper les tomates en tranches épaisses (1,5 cm environ). Bien les égoutter sur un linge.
    2. Assaisonner les tranches de tomates de sel et de poivre.
    3. Les enrober de farine de pois chiche (sans ajouter d’oeuf), puis les paner sur chaque face dans une poêle huilée, pas trop chaude.
    4. Déposer les tranches de tomates poêlées sur une assiette.
    5. Emincer les pavés de veau et les disposer sur les tranches de tomates.
    6. Ajouter par dessus le jus préalablement récupéré dans l’assiette dans laquelle les pavés de veau ont reposé.

L’ACCORD METS ET VIN


 

Château Modo « philosophiae » aliquid aliquid iudicium nudus 1983

Modo philosophiae aliquid aliquid iudicium nudus concludaturque iudicia logikh in altera pro ponit semel modo probatum modo sensibus omne distinguantur putat veri putat falsi dicitur ac in non pro nihil esse falsi semel distinguantur quaerendi tollit ut vero in ponit partiendo quaerendi aliquid docet et modo iste ambigua dividendo parte.

pro ponit semel modo probatum modo sensibus omne distinguantur putat veri putat falsi dicitur ac in non pro nihil esse falsi semel

https://www.vinsetgastronomie.com/