« Sténopé » 2008 : le cliché d’un millésime et d’un terroir par Veuve A. Devaux et Michel Chapoutier

834

Tout commence par une rencontre entre Laurent Gillet (Champagne Veuve A. Devaux) et Michel Chapoutier, entre la Champagne et la Vallée du Rhône, autour de valeurs partagées de respect des terroirs et d’esprit d’initiative, rencontre qui fait naître « Sténopé » : un champagne rare et de grand caractère dont l’ambition est de restituer l’image la plus fidèle d’une seule et unique année, à compter du millésime 2008. Tirer le meilleur portrait d’une saison, tel est l’origine du choix du nom « Sténopé », alias le petit trou dans la paroi d’une chambre noire, faisant office d’objectif photographique. Par métonymie, « Sténopé » désigne le boîtier optique très simple utilisé au tout début de l’histoire de la photographie pour capturer une image de la réalité. L’assemblage de Pinot noir et de Chardonnay, suivi d’une vinification essentiellement en fûts, est ici minutieusement réalisé par le Chef de Caves Michel Parisot. A la dégustation, on atteint une précision qui ne peut s’exprimer en pixels…

Disponible en édition limitée :

3 400 bouteilles de 75cl en coffret au prix de vente conseillé de 130 euros

620 magnums de 150cl en coffret au prix de vente conseillé de 280 euros