Avec l’aspiration d’offrir à ses brigades techniciennes une cuisine moderne et surtout confortable, Yannick Alléno défie en 2015 – un jour de DS Week – Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles, et Thierry Metroz, directeur du style DS. C’est ainsi qu’à l’issue d’un travail d’étude considérable sur la compréhension des enjeux et des besoins des experts en action, DS Automobiles par l’intermédiaire de Céline Venet signe le dessin du plus bel outil de travail qui soit : une cuisine totalement ergonomique et ultra-esthétique, à la hauteur de la gageure moderne. Une association étonnante qui souligne une fois de plus l’efficacité du travail d’équipe et la complémentarité sous-jacente de métiers à priori totalement différents.

La cuisine gastronomique du Pavillon Ledoyen est rectangulaire et couvre une surface de 60 m2, cerclée de plans de travail en granit noir du Zimbabwe, trois îlots centraux dont le piano Molteni se détachent ; leurs angles ont d’ailleurs été volontairement facettés pour reprendre les codes DS, apporter de la douceur aux lignes et surtout amortir la circulation et donner des points d’appui agréables aux cuisiniers lors des longues taches de préparation, tout en préservant les espaces de rangement.

L’impression de grandeur et de clarté est flagrante dès les premiers instants ; l’inox miroir des meubles sur-mesure réalisés par Profinox répond au plafond filtrant – lui aussi en inox et signé Halton – dont les hottes surpuissantes et réétudiées spécialement pour le lieu avalent les odeurs comme la chaleur pour un confort sensationnel et permanent. Seule la matité de mosaïque noire qui recouvre les crédences calme le jeu de brillance. Du matériel de compétition, à la pointe des technologies, un design novateur et réfléchi dans les moindres détails, cette cuisine aux allures futuristes est plus que jamais le plus parfait écrin de la gastronomie moderne et identitaire de Yannick Alléno.

http://www.yannick-alleno.com/