Pour se relancer, Pascal Barbot, qui vient de perdre sa 3e étoile au Guide Michelin, s’est trouvé un nouveau point de chute. C’est dans l’ancien Jamin, rue de Longchamp, dans le 16e arrondissement parisien, que le chef engagé dans le végétal posera ses casseroles avec toute sa brigade, avec l’ambition de la retrouver. Dans le site où Joël Robuchon connu une ascension éclair, l’Astrance s’offre une plus grande salle pour accueillir jusqu’à 35 couverts, et une cuisine flambant neuve de 100 m². Seuls les prix ne devraient pas changer pour les clients fidèles, mais quand on aime… www.astrancerestaurant.com