Vendredi 2 octobre, les acteurs du champagne dans leur grande diversité (du vigneron à la maison en passant par les unions de producteurs) se sont retrouvés dans le cadre du théâtre à l’italienne Gabrielle-Dorziat à Epernay pour la remise des Trophées Champenois dans 10 catégories et deux Prix spéciaux. Ambiance très bon enfant pour une soirée digne des Césars de la Champagne pour récompenser toutes les initiatives qui contribuent à faire rayonner l’appellation dans l’univers de l’art de vivre à la française. Elue « Champenoise de l’année 2020, » la cheffe Anne-Sophie Pic*** (en photo ci-dessous) a retenu de son stage chez Moët&Chandon à Epernay, alors âgée de 22 ans, « le travail d’orfèvre des champenois dans l’élaboration des assemblages, qui me guide encore aujourd’hui dans mon travail culinaire. Ici s’est scellé mon destin, celui de revenir à Valence prendre la suite de mon père en cuisine… ». V&G magazine était présent. Voici le palmarès complet.

Trophée du Vigneron de l’année

Alexandre Lamblot, Champagne A. Lamblot à Janvry

Trophée de la Coopérative de l’année

Le Champagne Esterlin (coopérative de Mancy) pour la refonte de sa gamme, dont un Brut Nature 2009 parfaitement équilibré, une cuvée « Ex-Soléra » et un « Pur Meunier ».

Trophée de la Maison de l’année

La Maison Taittinger à Reims pour l’ensemble de son action. Prix reçu par Vitalie Taittinger, nouveau PDG de la maison dans la suite de son père Pierre-Emmanuel.

Trophée du Chef de cave de l’année

Alice Tétienne, nouvelle chef de caves de la Maison Henriot (en photo ci-dessous).

Trophée du Communicant de l’année

Champagne de Vignerons (SGV) pour sa présence sur les réseaux sociaux. Voir notamment la bannière haute en page d’accueil de notre site web. Ci-dessous, Maxime Toubard, président du SGV reçoit le Trophée des mains d’Amélie Nothomb (champenoise de l’année 2015).

Trophée du Packaging de l’année

Maison Ruinart pour son packaging « seconde peau », 9 fois plus léger qu’un packaging classique, entièrement recyclable, -60% d’empreinte carbone.

Trophée de la Démarche éco-responsable

Société Viticoncept pour son accompagnement de la filière sur ces enjeux

Trophée de la Démarche œnotouristique

La Maison-Musée Carbot à Châlons-en-Champagne

Trophée de l’Hospitalité

L’Office du Tourisme de Reims pour son opération « Pour un été royal, Champagne ». L’opération consistait à offrir 1 bouteille de champagne par adulte pour 2 nuits sur place, 1  passage au restaurant et 1 activité culturelle.

Trophée « Culture et Champagne »

Michel Valade pour son livre illustré « Comment met-on les bulles dans le champagne? »

Prix spécial du jury

Syndicat Général des Vignerons (SGV) pour la collecte de 5500 bouteilles qui ont été offertes (par des récoltants-manipulants et quelques maisons de champagne) aux unités hospitalières Covid-19 de la Marne, de l’Aube, de l’Aisne et de la Haute-Marne.

Prix spécial « Bulles & Millésimes » (magazine organisateur des Trophées Champenois)

Claude Giraud, président de l’Association des producteurs de boissons spiritueuses à indication géographique champenoises pour son travail autour de l’IGP Ratafia Champagne.