Le Duo Côté Resto (Hôtel Royal, Genève) : les terroirs s’invitent à votre table

882

S’il est parfois hasardeux de s’attabler à un restaurant d’hôtel, il existe des adresses qui font honneur à une gastronomie de goûts, par une fine sélection de bons produits des terroirs… Le Duo Côté Resto, à l’Hôtel Royal à Genève, en progression constante dans la cité de Calvin (notamment auprès de nos confrères de Gault&Millau avec un 16/20 cette année), mérite amplement notre recommandation au vu de sa recherche de qualité tous azimuts, dans les assiettes et dans les verres. Ciselées par le Chef cuisinier Armel Bedouet (en photo), aux fourneaux depuis 2009, les assiettes valorisent les producteurs genevois et suisses avec les charcuteries (viande des Grisons), légumes (carottes de Vinzel), viandes (boeuf élevé dans le canton genevois) et fromages (gruyère, tomme de Rougemont, vacherin mont d’or…). Sans sectarisme, l’ouverture vers la France se fait ici naturellement…

photo3 ACTU GASTRO hotel royal genève

Poissons et crustacés de premiers choix

Quand il n’invite pas les poissons du Lac Léman à table, le chef d’origine bretonne fait venir des terroirs français les généreuses noix de Saint Jacques de Dieppe (voir photo) et les moules de Bouchot (Normandie), les rougets de Loctudy et autres soles du Guilvinec (Finistère). Servies en entrée, les « Langoustines (Atlantique nord-est) raidies au beurre, consommé corsé de ses têtes infusé de cardamome verte, shimeji bruns » se présentent décortiquées, en bombant leurs savoureux torses bombés (voir photo). On aime cette présentation raffinée qui met en avant la nature même des produits… sans les dénaturer !

Une carte de vins genevois et suisses

Aux portes de Genève travaillent des vignerons passionnés qui se retrouvent ici sur la carte des vins, avec des échappées vers le canton voisin de Vaud, ou plus lointaines sur les vins du Valais. Après un Viognier de Jean-Pierre Pellegrin -vin blanc ample en bouche qui accompagne à merveille l’assiette de tapas suisses- la minéralité d’un Chardonnay de la Maison du Moulin, servi de main de maître en salle par Andrea (voir photo), siéra parfaitement sur les crustacés servis en entrées. Parmi les « Coups de Coeur de Damien » (alias le jeune et passionné responsable de salle), on déniche la cuvée « Peau de Vache » de la même Maison du Moulin, assemblage de Pinot blanc, Chardonnay et Chasselas -le cépage suisse par excellence !

Des viandes rivalisant de tendreté

Avec un service au verre possible pour 80% des références, nous ne bouderons pas notre plaisir d’accorder ensuite les viandes avec un soyeux vin rouge d’AOC Genève, Domaine du Centaure, cuvée « Légende » 2013, vieilli en fût de chêne, assemblage de Gamaret et Garanoir. Et quelles viandes… Le « Palombe de France rôti, courges butternut de Paul Magnin, bouchons de cèpes, mousseux noisette » rivalise de tendreté avec la « Côté de chevreuil de chasse autrichienne pôelée au voatsiperifery, déclinaison de carottes de Vinzel de Monsieur Zwygaert » (voir photos). Le plateau de fromages affinés par Monsieur Ryser (fromager aux Halles de Rive à Genève) permettra d’apprécier une diversité de textures très agréable.

Entrée en scène des douceurs

Place ensuite aux desserts réalisés par le Chef pâtissier Ludovic Dagron : il est temps de succomber à l’architecture complexe et visuellement attractive du « Biscuit carambar, légèreté praliné et nashi vanillé » ou encore de la « Sphère citron, yuzu meringué et son crémeux de pousses de shiso pourpre » (voir photos). Le chariot d’eaux-de-vie de fruits suisses fait alors son apparition pour apporter la touche digestive finale à ce parcours gastronomique sans faute !

 

Prolongation au Bobie’s Bar

Pour prolonger le repas, le Bobie’s Bar de l’hôtel vient de s’enrichir d’une gamme de whiskies dénichée par le Directeur de la restauration Jean-Philippe Dolley, membre de la Maison du Whisky (voir photo) : des Highlands écossais aux Single Malts irlandais, vous trouverez aussi du Whisky japonais, taïwanais, indien, néo-zélandais… et même suisse. Excellentes références également en Cognacs, Rhums et Calvados. Confidence : en 2016, le restaurant Le Duo Côté Resto va bénéficier d’une rénovation qui devrait réserver de belles surprises ! A suivre…

photo13 ACTU GASTRO hotel royal genève

Carte : entrées 28 CHF, plats 46 CHF, desserts 16 CHF

Menu d’Affaires (le midi uniquement) à 54 CHF

Menus Dégustation (le soir) : 4 plats (75 CHF) ou 6 plats (90 CHF)

(Tarifs constatés fin octobre 2015, taux de change à cette date : 1 CHF = 0,92 EUR)

TELECHARGEZ ICI les Menus Festifs des 24, 25 et 31 décembre 2015 :

Menus 24+25+31 decembre 2015 LE DUO HOTEL LE ROYAL GENEVE 

A propos de l’Hôtel Royal****supérieur (groupe Manotel) : « La tradition en mouvement »

Inspiré de l’architecture néoclassique, l’Hôtel Royal offre des espaces de réception soignés et majestueux au coeur de Genève, à deux pas de la Gare de Cornavin (Genève centre). Dirigé par M. André Cheminade qui vous réserve un accueil personnalisé, cet établissement de 202 chambres et suites spacieuses dégage un raffinement chaleureux. L’Hôtel Royal est l’un des six établissements 4* et 3* (dont supérieurs) du groupe Manotel, premier groupe hôtelier indépendant du canton de Genève, avec une capacité totale de 610 chambres idéalement réparties sur la Rive Droite du Lac Léman (www.manotel.com).

Hôtel Royal

Rue de Lausanne, 41

CH 1201 Genève, Suisse

+41 22 906 14 14

www.hotelroyalgeneva.com