Qu’est-ce que le lait de poule dont on entend parler ?

Cette boisson, véritable cocktail roboratif, a traversé les siècles. Nous en retrouvons la trace dans certains écrits médiévaux à propos de Saint Louis (Louis IX) et de Philippe Le Bel. Plus proche de nous, Gustave Flaubert dans Madame Bovary, précise que le pharmacien Homais préparait un lait de poule… dans Boule de suif, l’un des personnages de Guy de Maupassant demande à l’aubergiste de laisser au chaud son lait de poule… dans son Antigone, Jean Anouilh mentionne aussi le lait de poule. Les américains l’appellent EGGNOG, la belle Marilyn vedette de « Certains l’Aiment chaud », entre autres films culte, en était, paraît-il, très friande… Cette boisson dont la base est toujours du lait avec un ou plusieurs œufs peut être aromatisée avec de la fleur d’oranger, de la cannelle et pour les plus audacieux, du cognac ou autre… mais attention, toujours avec modération… Le lait de poule est consommé dans certains pays le soir de Noël, mais en règle générale tout l’hiver, dès que l’on veut se revigorer un peu afin de lutter contre les fatigues inévitables en cette période maussade faite de froid, de neige et de pluie.

  • Ingrédients pour 1 personne :
    • 2 œufs
    • 30g de sucre de canne cristallisé
    • 1c à soupe de miel
    • 20cl de lait entier
    • 2 pincées de cannelle

Préparation :

  1. Faire chauffer le lait avec la cannelle dans une petite casserole.
  2. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre et le miel pendant 3 minutes pour que le mélange blanchisse.
  3. Ajouter le lait chaud et continuer à fouetter quelques instants.
  4. Verser le tout dans un grand verre et saupoudrer de cannelle. Servir aussitôt.