Après le rush de l’été, l’île de Beauté vous réservera le meilleur des accueils.

N’essayez pas de visiter toute l’île de Beauté lors d’un seul voyage ! Découvrez-la plutôt par petites touches. Tour à tour montagneuse, balnéaire, parsemée de forêts et de maquis, le Monte-Cinto y culmine à 2 710 mètres et son littoral s’étend sur plus de 1 000 kilomètres. A tout seigneur, tout honneur, commencez par Ajaccio, la capitale régionale où l’art de vivre garde ses repères ancestraux. Célébrée par Tino Rossi, c’est ici que démarra l’épopée Napoléonienne. Une petite balade vous mènera vers l’incontournable Place des Palmiers où trône la plus ancienne maison de la ville. Avec ses immeubles pittoresques, la cité est collée au port de plaisance auquel succède un chapelet de plages et de criques sauvages en direction de la Route des Sanguinaires, jusqu’à la Maison Bonaparte. Au fil des siècles, celle-ci est devenue le temple du culte à l’empereur, et fait la fierté des Corses.

La meilleure façon d’aborder Bonifacio, c’est par la mère, sur votre yacht…

Pour faciliter les visites, un parcours fléché conduit jusqu’au palais Fesch. Ce bâtiment néo-classique abrite la plus importante collection de peintures italiennes après le Louvre. Prenez ensuite la route de Propriano, vous apercevrez les statues menhirs de Flitosa qui font face au golfe de Valinco. Sartène sera bientôt en vue. Cette cité médiévale édifiée sur un promontoire rocheux mérite le détour pour son pont Gênois et l’Echauguette, une tour d’angle signalant un quartier composé d’un lacis de ruelles étroites et de petites places. En poursuivant vers Bonifacio où se serait arrêté Ulysse lors de son Odyssée, faites une pause selfie devant le Rocher du Lion. Cette masse de granit rose qui se découpe entre ciel et mer a des allures de roi de la forêt. Aux beaux jours, vous apercevrez les falaises sur lesquelles la commune est construite. Lors de votre promenade le long de ses fortifications, n’hésitez pas à pousser les lourdes portes de l’église gothique Saint-Dominique et du jardin des Vestiges en descendant l’escalier du roi d’Aragon, il se termine au bord de l’eau.

Chaussez vos snickers Louis Vuitton pour arpenter les vieilles ruelles de la citadelle de Calvi.

Randonnées dans le maquis et baignades sur des plages désertes.

Par endroit, la Corse possède par endroits un rivage pouvant rivaliser avec celui de l’Océan Indien. Réputée pour ses plages baptisées Cala Rossa, Palombaggia et Santa Giulia que les vacanciers métropolitains désertent dès le mois de septembre, la station balnéaire de Porto-Vecchio offre en spectacle son port de plaisance aux voiliers et aux yachts. Après une baignade rafraîchissante, découvrez sa citadelle et faîtes provision de charcuteries artisanales, les meilleures du monde selon tous les gastronomes, dans les boutiques de la rue Borgo. La ville est une excellente base de départ pour explorer l’Alta Rocca, une chaîne de montagnes escarpées parsemées de maisons en granit et de châteaux féodaux. Plus au nord, la Côte des Nacres et les plages de Solenzara sont dédiées aux amateurs de sports nautiques. Profitez de l’arrière-saison en Corse, c’est tout le temps le bon moment…

Attention, la charcuterie corse n’est pas à vendre, elle se déguste mieux sur place…

Carnet d’adresses

 – Casa Napoléon, www.charlesantona.com
Une caverne d’Ali Baba vantant les charcuteries, terrines, gibiers, nougats, clémentines et cédrats confits qui ne laissent personne indifférent.

L’Altru Versu, Facebook
Cette table reconnue comme l’une des meilleures d’Ajaccio a tout pour plaire : la vue sur la mer et une cuisine à base de produits corses avec une petite touche contemporaine.

Tamaricciu, www.tamaricciu.fr
Située au bout la plage de Palombaggia, cette table où Christian Clavier et Philippe Gildas ont leurs habitudes cuisine à merveille les produits de la mer et les recettes traditionnelles. Le soir, le romantisme joue à plein.

Les terrasses d’Aragon, www.lesterrassesdaragon.com
Pour y découvrir les recettes de poissons préparées selon la tradition et profiter d’une vue somptueuse sur la mer.

Via Notte, www.vianotte.com
Sur le même site, vous pourrez siroter un cocktail, déguster les spécialités régionales et vous déhancher jusqu’au bout de la nuit.

Partir
Air France : www.airfrance.fr – Air Corsica : www.aircorsica.com

Séjourner
Dans une villa de l’hôtel Misincu, un 5 étoiles au charme authentique entre ciel et mer. Proche du Cap Corse, sa table est le rendez-vous des Happy Few. www.hotel-misincu.fr

Infos
Agence du Tourisme de la Corse : www.visit-corsica.com