A 15h de vol de Paris, ce petit paradis tropical de l’archipel indonésien est rythmé  par les cérémonies, les offrandes et les danses. Séquence découverte !
Jetez-vous à l’eau sur les plages frangées de cocotiers de cet Eden couleur de mer, entre Java et Sumatra ! La température y est délicieuse. Mais pour comprendre la magie de Bali, alliez aux plaisirs balnéaires sa découverte intérieure. Après Kuta au long ruban de sable sur lequel se croisent les surfeurs, celles de Legian, protégées par une barrière de corail, et le parc sous-marin de Menjangan pour observer les fonds coralliens, partez en excursion pour explorer sa végétation luxuriante. Commencez par Kintamani, un village de montagne qui domine le volcan Batur et son lac émeraude pour apprécier l’accueil inégalé de la population balinaise. Visitez ensuite le village de Bedugul, à Ulun Danu, puis Besakih, un lieu de pèlerinage hindou érigé à flanc de montagne, et au coucher du soleil, le temple richement sculpté de Tanah Lot, l’un des monuments les plus vénérés des balinais.

La tête à l’ombre et les pieds au soleil, vous ne vous lasserez pas de votre séance farniente sur la plage de votre hôtel.

Cultures millénaires et art de vivre balinais
A vous les randonnées dans la campagne autour d’Ubud, un village d’artistes. Rizières en terrasses, lacs émeraude, offrandes quotidiennes de fleurs et de fruits, cérémonies de purification, crémations et pèlerins en quête de faveurs surnaturelles vibrant sous les notes des gamelans, les orchestres célébrant les divinités indonésiennes y rythment un calendrier où les jours et les heures se confondent. A Bali, les marchés colorés sont la promesse des saveurs d’une gastronomie où les épices délicates parfument les menus emprunts d’exotisme. En soirée, retournez sur les plages pour assister aux danses folkloriques, à la lueur des torches. Les interprètes entrent parfois dans des transes endiablées…

Adoptez un dress code sobre pour visiter les temples…
Si ceci n’est pas la porte du paradis, cela y ressemble fortement.
Palais subtils, prenez garde, l’excellente gastronomie balino-indonésienne est parfois très épicée.

Carnet d’adresses

– Jalan Sulawesi, à Denpasar.
En centre ville, tissus, sculptures sur pierre et sur bois, paniers laqués, marionnettes, bijoux, soieries et cotonnades révèlent l’habileté manuelle des artisans indonésiens.

– Café Lotus. www.cafelotusubud.com
Depuis 1983, ce rendez-vous des initiés est l’endroit révé pour une pause rafraîchissante.

A Kuta

Kuta Square.
Cette galerie réunit des centaines de petits commerces et le grand magasin local, Matahari.

– Kunyit. www.santika.com/destination/bali
La meilleure table de la région pour déguster un Nasi Goreng, le plat national.

Partir
Air France : www.airfrance.fr – Qantas : www.qantas.com

Séjourner
Au Bambu Indah, le boutique-hôtel favori des modistas et des designers pour ses lounges en forme de coquillage au milieu des arbres. Un lieu très exclusif ! www.bambuindah.com

Infos
Office du tourisme d’Indonésie : www.infoindonesie.com/bali.htm