Les deux Prix 2017 de l’Académie Amorim

163

Pour sa 25e remise de Prix, l’Académie Amorim s’est installée fin juin en Provence le temps d’un week-end. La qualité des candidatures proposées cette année a conduit le Jury à distinguer deux travaux scientifiques. Liming Zeng remporte ainsi le Grand Prix Sciences & Recherche 2017 et Aurélie Lagorce-Tachon le Prix Chêne-Liège pour leurs thèses de doctorat soutenues le même jour (10 décembre 2015) portant respectivement sur :

  • la découverte des tanins couronnes, une nouvelle famille de tanins condensés (thèse soutenue le 10 décembre 2015 à l’Université de Bordeaux « Etude de la composition macromoléculaire du raisin et des vins : impact sur la qualité sensorielle »)
  • la mise en évidence des échanges gazeux pendant la conservation des vins en bouteille (thèse soutenue le 10 décembre 2015 à l’Université de Bourgogne Franche-Comté « Propriétés mécaniques, structure interne et mécanismes de transfert, de l’oxygène dans le liège »)

Une journée d’intenses débats

Au Château Sainte Roseline, l’Académie Amorim a profité de ce week-end pour ouvrir le débat : « La Provence, capitale mondiale du Rosé ? ». Des interventions successives ont permis de faire le point sur les thématiques suivantes :

« L’élaboration du vin rosé souffre-t-il du flou juridique lié à sa définition ? »

par Robert Tinlot, président de l’Académie Amorim, Directeur Général honoraire de l’OIV

« Cahier des charges du vin rosé : à chaque appellation ses spécificités »

par Dorothée Boyer-Paillard, Docteure en droit public économique international Droit vitivinicole, Droit Rural, Propriété intellectuelle, Savoirs traditionnels autochtones

« Existe-t-il une originalité dans l’expression aromatique du rosé de Provence

comparé aux autres régions de production ? »

par Gilles Masson, Directeur du Centre d’expérimentation et de recherche sur le vin rosé

« Le développement à l’international du vin rosé »

par Barbara Iasiello, Responsable du département Statistiques de l’OIV

« La place des vins de Provence rosés dans le monde »

par Brice Eymard, Directeur Général du Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP)

« Quelle place et quelles perspectives pour les autres régions productrices de vin rosé ? »

par Bernard Burtschy, journaliste, dégustateur, président de l’Association de la Presse du Vin

Un dîner très inspiré

Pour clore cette journée, un menu spécialement élaboré par le chef Sébastien Sanjou (Le Relais des Moines) a été servi dans un salon du Château Sainte Roseline en accord avec une fine sélection de vins de ce Cru Classé en Provence, en compagnie de la propriétaire Aurélie Bertin.

A propos du Prix Amorim

Créée en 1992 et constituée de personnalités du monde du vin, l’Académie Amorim, décerne chaque année un Grand Prix d’une valeur de 5 000 euros. Le Grand Prix Sciences & Recherche récompense un chercheur ou une équipe de chercheurs ayant soutenu une thèse, publié des travaux ou des ouvrages, permettant d’améliorer les conditions d’élaboration et de conservation du vin. Le Grand Prix Innovation&Développement distingue un jeune entrepreneur ayant réalisé un projet innovant autour du vin, dans des domaines touchant aux aspects culturels, à la production, à l’environnement, aux technologies, à la communication ou à la commercialisation. Plus d’information sur www.academie-amorim.com