L’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) a accueilli la première séance de dégustation organisée par les caves à vin mexicaines à Paris

L’acte était organisé par le Conseil vitivinicole mexicain et le Ministère de l’Agriculture mexicain et a réuni près d’une centaine de professionnels du secteur du vin en France

Mardi, 17 avril. Le siège mondial de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), sis dans la capitale française, a accueilli ce lundi 16 avril la première dégustation de vins mexicains organisée par le Conseil vitivinicole mexicain en France. La sélection exclusive de vins premium présentée par les caves à vin Casa Madero, Monte Xanic et Vinícola Santa Elena a démontré la grande qualité et la diversité vinicole du terroir mexicain.

L’inauguration de l’acte était confiée au Directeur général de l’OIV, M. Jean Marie Aurand, qui a insisté sur la grande qualité des vins dégustés et sur l’intérêt suscité par le Mexique en tant que pays producteur qui assied sa renommée dans le panorama international. Y participait également M. Guillermo Garza, Conseiller pour l’Investissement et le Commerce de PROMEXICO, au nom de Juan Manuel Gómez Robledo, Ambassadeur du Mexique en France, qui a remercié l’OIV pour son soutien à la promotion des vins mexicains sur le territoire français, grande référence vitivinicole mondiale et l’un des marchés les plus représentatifs en termes de consommation et de culture vinicole parmi le public en général.

Par ailleurs, le Conseil vitivinicole mexicain, à travers son Directeur général, M. Gabriel Padilla, était chargé de présenter les caractéristiques historiques et géographiques propres à la marque d’identité des vins mexicains. « Cet acte prétend s’engager sur le chemin d’une meilleure connaissance du vin mexicain par le public professionnel français. Pour nous, le marché français est une référence en termes de modèle de production, de commercialisation et de consommation. Notre objectif est de montrer la qualité de nos vins premium dans la mesure où la France est un marché consommateur qui apprécie énormément ce secteur et nous sommes fiers de pouvoir y participer » a-t-il déclaré.

La présentation des vins comptait sur la présence de l’œnologue Cristina Pino, de la cave à vin Monte Xanic ; Francisco Rodríguez, œnologue de Casa Madero et Rafael Garza, représentant de Vinícola Santa Elena et Secrétaire technique du Conseil vitivinicole mexicain.

Près d’une centaine d’importateurs, de sommeliers mais aussi la presse spécialisée et le secteur de l’hôtellerie présents, ont pu découvrir de près les vertus et les spécificités des grands crus présentés par les caves à vin mais aussi participer à la présentation officielle du marché du vin mexicain, indiquant une forte tendance à la hausse dans cette dernière décennie et dont le prochain objectif, après la consolidation de sa présence aux États-Unis, est de pénétrer les marchés européens.

LE VIN MEXICAIN EN CHIFFRES

Sa production, introduite par les espagnols au 16ème siècle, a été bouleversée au 20ème siècle ; lorsque furent créées les grandes caves à vin qui exploitent ce secteur dans l’actualité. L’industrie vinicole mexicaine représente 6 500 hectares de production et environ 200 exploitations qui proposent plus de 1 200 étiquettes différentes.

Le Mexique produit 40 variétés de raisin destinées à la viniculture, parmi lesquelles abondent les variétés de blanc : Chardonnay, Sauvignon Blanc, Chenin Blanc, Riesling et Sémillon ; tandis qu’en ce qui concerne les rouges, nous trouvons les variétés suivantes : Cabernet Sauvignon, Merlot, Nebbiolo, Tempranillo, Grenache, Cariñena, Cabernet Franc, Petit Sirah, Ruby Red et Zinfandell.

RÉGIONS DE PRODUCTION ET CAVES À VIN PRÉSENTÉES

Basse Californie : Cave Monte Xanic

La région mexicaine de la Basse Californie regroupe 90% des hectares de vigne plantée, à savoir une production de 18 000 tonnes de raisin et environ 1 500 000 caisses par an. C’est depuis cette région et, plus concrètement, la vallée de Guadalupe, qui jouit d’un climat de type méditerranéen, que nous trouvons l’exploitation Monte Xanic. Actuellement, Monte Xanic produit 72 000 caisses par an de ses quatre marques : Gran Ricardo, Ediciones Limitadas, Monte Xanic et Calixa. La cave a marqué les esprits à Paris avec ses Cabernet Franc Reserva Limitada et Chardonnay.

Coahuila : Casa Madero

Située dans la région de Coahuila, cette cave à vin peut présumer de ses cépages localisés dans la vallée de Parras, où fut élaboré le premier vin non seulement du Mexique mais également du reste du continent américain, et aussi le sixième du monde. La région jouit d’un climat très chaud en été, les précipitations annuelles y sont modérées: tout y est réuni pour ses 18 variétés de raisins indigènes. Les vins de Casa Madero ont reçu nombreux prix internationaux, parmi lesquels se démarque le Grand Or de Mundus Vini 2017 pour son Shiraz Casa Gran Reserva 2013. Casa Madero a proposé en dégustation son Chenin Blanc Orgánico, Grand Reserva Shiraz et Gran Reserva Blend 3V.

Aguascalientes : Vinícola Santa Elena

Leurs cépages sont situés dans la vallée d’Aguascalientes, s’inscrivant entre deux chaînes montagneuses qui garantissent un climat tempéré avec des pluies en période estivale et un sol riche en sels. Actuellement, Santa Elena produit 10.000 boîtes chaque année divisé en cinq marques: Constantino, Sofía, tabla 1, Entrelíneas et Parcelas, avec un montant de huit labels. À Paris, Santa Elena a proposé son Tempranillo Shiraz.