L’appellation Moulin-à-Vent se situe à l’extrémité méridionale de la Bourgogne, à 10 kilomètres au sud de la ville de Mâcon.

Elle compte 600 hectares de vignes. Domaine emblématique de l’appellation depuis 1732, le Château du Moulin-à-Vent prend place au coeur de cette prestigieuse appellation, 200 mètres derrière le moulin-à-vent historique. Jadis nommé Château des Thorins, le domaine change de nom en 1936 lors de la naissance de l’AOC ; le bâti reste, quant à lui, situé sur le terroir référence de l’appellation, comme le montre cette plaisante anecdote : en 1872, sur le modèle des villages bourguignons, et alors que Gevrey devenait Gevrey-Chambertin, ou que Puligny devenait Puligny-Montrachet, le village de Romanèche prend le nom de son terroir le plus célèbre, et devient Romanèche-Thorins.

Aujourd’hui, ce domaine familial possède 30 hectares de vignes, exclusivement sur l’appellation Moulin-à-Vent. La famille Parinet, accompagnée de Brice Laffond, directeur technique du domaine, privilégie une stratégie d’excellence et une approche méticuleuse, guidées par l’identité propre de chacun des grands terroirs.

Le Château du Moulin-à-Vent aboutit à la vinification de vins parcellaires atteignant des sommets, capables de longue garde et illustrant l’immense diversité de terroirs de l’appellation Moulin-à-Vent.

En parallèle, de nouvelles pratiques culturales sont adoptées, en rupture avec le passé, guidées par les principes de l’agriculture biologique. Certaines parcelles suivent les préceptes de l’agriculture biodynamique, sous la conduite de Brice Laffond.

http://www.chateaudumoulinavent.com/

Crédit Photo © Franck Juery