Château Lagrézette : 500 ans de tradition Malbec en Cahors

1117

À la fois esthète exigeant et businessman avisé, Alain Dominique Perrin s’est fait connaître du monde entier en créant les «Must» de Cartier tout en veillant à la naissance de la Fondation Cartier, haut lieu de l’art contemporain à Paris. C’est le même amour du beau et de l’exception qui l’a amené, dès 1980, à se prendre de passion pour le Château Lagrézette et son vaste domaine. Un château auquel il s’est attaché à redonner toute la beauté et le lustre qu’Adhémar de Massaut lui avait conféré au XVème siècle. Avec la même passion et la même exigence, Alain Dominique Perrin a également redonné vie à l’autre trésor de Lagrézette : le Malbec. Ce cépage vieux de 500 ans semblait voué à disparaître de la région et il a fallu toute la volonté d’Alain Dominique Perrin et de Michel Rolland, oenologue et vinificateur de renom, pour l’implanter à nouveau et créer ainsi un vignoble de 90 ha, planté à 85 % de ce cépage emblématique de l’appellation Cahors. Aujourd’hui, le Château Lagrézette produit une gamme de vins rouges, blancs et rosés d’exception qui séduisent au-delà des frontières françaises et que l’on retrouve sur les grandes tables d’Europe et des États-Unis, où ils symbolisent mieux que tout autre l’excellence « made in France ».