L’histoire de ce premier Grand Cru Classé dominant le Ciron et ses brumes matinales propices au développement botrytis débute en 1861. En 1766, Pierre Guiraud, négociant bordelais, se porte acquéreur de château Bayle.

En 80 ans de hauts et de bas et trois générations, Guiraud est devenu un grand cru de prestige. Après le rachat en 81 par Franck Narby, celui- ci restaura entièrement l’impressionnant domaine situé à Sauternes même (sans oublier la chapelle) et planta un potager. Il engagea Xavier Planty en tant que directeur technique pour relever la qualité des vins qui dans les années 70 avait énormément décliné.

Le domaine en conséquence retrouva vite son rang de leader incontesté. Pour sa revente en 2006, Xavier Planty se portant garant de conserver l’esprit pionnier de cette magnifi que propriété de 100 ha réputée pour son approche naturelle de la viticulture. Il réussit à réunir un consortium avec Robert Peugeot (des autos), Olivier Bernard (de château Chevalier) et Stephan Von Neipperq (de Canon La Gafelière). Ce qui les conduisit dans la continuité à créer un conservatoire de cépage en propre et à s’engager dès 1996 dans l’étude de la biodiversité.

Ce fut également le premier Grand Cru Classé de 1855 à recevoir en 2011 la certification «Agriculture Biologique». Les deux cépages rois: sémillon (65%) et sauvignon blanc (35%) plébiscitent les terroirs à 80% de graves sableuses sur sol de graves sur argiles et sable.

On trouve une grande variété de comportement de la vigne eu égard à la grande diversité des sous-sols. Ils ont été judicieusement drainés pour tenter de niveler les contrastes d’humidité et de risques d’asphyxie racinaires. La vendange, moment clef de l’élaboration d’un liquoreux est particulièrement minutieuse. L’élevage en barrique de chêne dure de 18 à 24 mois renouvelés par tiers chaque année. Au final, parfait exemple de grands Sauternes actuels, très ouvert dès le plus jeune âge. Le cru a considérablement gagné en minéralité et finesse.

UNIQUE :
«l’expérience Guiraud », premier restaurant dans un 1er Grand Cru Classé Autour de la nouvelle table de Nicolas Lascombes, un esprit bistrot, une cuisine de saison et de terroir au sein de ce que le château a de plus sacrée… sa chapelle, ancien temple protestant du XVIIIème siècle, le plus vieux de Gironde et autour de sa majesté le vin qui compte ici plus de 300 références.

https://www.chateauguiraud.com/