Succombez aux charmes de la capitale de cette île de légendes qui a gardé une part de magie marquée par l’empreinte des Celtes, des Vikings et des druides.

Dublin est une ville à taille humaine dédiée à Saint Patrick, le saint national. Ensorcelante par son architecture géorgienne du XVIIIe siècle, ses rues boisées, ses grands parcs, ce foyer culturel vit naître les écrivains Oscar Wilde, James Joyce et des musiciens comme U2 et les Cranberries. Commencez cette ballade irlandaise par son l’ex-demeure des vice-rois d’Angleterre, elle possède quinze salons d’apparat et une salle de bal où sont investis tous les présidents. Poursuivez par la découverte des cathédrales. Christchurch, un splendide bâtiment néo-gothique, et Saint Patrick’s, le symbole de l’Irlande catholique aux impressionnants tombeaux royaux. Rejoignez en quelques pas le Trinity College. Plus qu’une université, c’est là que se trouve la Old Library, une bibliothèque somptueuse. Côté musée, les collections de bijoux du National muséum méritent aussi le détour.

Avis aux amateurs, les pubs dublinois ouvrent tard le soir.

Paradis des chineurs et plaisirs de pubs
Enjambez ensuite le Half Penny Bridge, une passerelle traversant la rivière Liffey aux berges peuplées de demeures aux portes laquées, hôtels particuliers et galeries d’art. Là, flânez en zigzag chez les brocanteurs de Grafton, les stylistes de Stephen’s Green, Smithfield et Castle Market où se concentrent les boutiques avant de faire une halte au Bewley’s Café. Il a gardé intact son séduisant cachet victorien. L’après-midi, visitez la brasserie Guinness ou la distillerie de whiskey Old Jameson, on s’y enivre des senteurs d’orge et de malt. Revenez sur Temple Bar, le quartier à la mode qui multiplie les pubs. Vous ne résisterez pas à une pinte de Guinness, la bière brune qui fait la fierté du pays, en dégustant un Irish Stew, le ragoût de mouton composant le plat national. Et la cité du trèfle porte-bonheur ne manque pas de clubs et de pubs pour faire la fête…

Ce château est le Versailles local, à visiter absolument.

Bonnes tables

O’Donoghue’s. www.odonoghues.ie

Le plus célèbre pub traditionnel de la ville à l’ambiance chaleureuse avec musique gaélique et bières à volonté.

– Jacob’s Ladder, Nassau Street, D2.

Une très jolie atmosphère pour cette table raffinée mêlant Irish fusion aux influences du terroir local.

Cadeaux gourmands à rapporter d’Irlande

– Whiskeys Bushmills, Jameson, Greenore, Clontarf, Tullamore. A base d’orge, assemblés puis distillés trois fois dans de grands alambics, ils sont très fruités.

– Bières : outre la célébrissime Guinness brune, offrez-vous des packs de Murphy, Beamish, Kilian’s, Kilkenny et Smithwick’s. Les amateurs de blondes, les Lager, s’orienteront vers les marques Harp et Bass.

– Saumon fumé : offrez à vos proches quelques tranches d’Irish Smoked Salmon fumé au bois de chêne, ils vont adorer.

– Fromages : jetez-vous sur le Dubliners aux allures de Cheddar, l’Ardrahan à pâte molle, les Cashel Blue et Wicklow Blue qui plairont aux fans de Bleus ou le Durrus à croûte orangée, inséparable de son petit cracker.

Ce château est le Versailles local, à visiter absolument.

Le nouveau paysage gastronomique irlandais
Loin de la Grande Famine de 1845, la pomme de terre ne manque plus sur les étals des marchés irlandais. On la retrouve à toutes les sauces. Aussi bien dans l’Irish Stew, plat national ressemblant à un pot-au-feu de mouton, que dans le Coddle, un ragoût aux saucisses. Vous la dégusterez encore dans le Colcannon, une casserole où elle côtoie du chou, très populaire pendant Halloween, et dans le Champ, un plat mixant purée, oignons, beurre et lait. La patate trône au cœur du Bacon & Cabbage, un mélange de jambon et de chou, du Boxty Pancake à base de pancakes et de pommes de terre râpées et du Potato Farl, une galette servie du petit déjeuner au dîner. Nos amis carnivores sont à la fête avec les races bovines Hereford et Angus puisque ces bœufs irlandais font les beaux jours du Corned Beef, une viande bouillie préparée avec du chou. Et dans l’île, toutes les grands-mères se transmettent la recette de l’Irish Pie, une tourte à la bière Guinness qui se décline dorénavant au cidre, à la dinde ou au poulet.

Huîtres, saumon, des spécialités de « l’île verte »
Flottant en plein milieu de l’océan Atlantique et soucieuse de son environnement, l’Irlande s’est orientée depuis longtemps vers une ostréiculture de qualité. Donegal Oysters, PKA, Seabreeze, ses huîtres font l’unanimité des connaisseurs qui apprécient leurs fines saveurs iodées dont la chair délicate est sublimée dans tous les pubs qui se respectent par une gorgée de Guinness. Les villes de Galway et d’Hillsborough organisent même des Festival de l’Huître chaque année, fin septembre, au rythme de concours d’ouvertures, séances de dégustation et concours de chefs. Impossible d’y séjourner sans découvrir le saumon sauvage local, un produit de la mer qui fait la fierté nationale et qu’on saura accommoder selon vos envies. Sur place, essayez au moins une fois l’Atlantic Sea Chowder, une soupe de poissons et de fruits de mer. Elle très forte en goût…

Produits de la mer, un festin quotidien 100% Irish
Autrefois essentiellement exportés car ils ne faisaient pas partie des menus locaux, les produits de la mer font désormais le bonheur des Irlandais qui en consomment énormément. Les poissonneries commencent à se répandre un peu partout sur la terre irlandaise et chacune rivalisent de bancs d’huîtres et de trésors de la marée préparés sous leurs plus beaux atours. Coquillages, crustacés, anguilles, saumon fumé sauvage des estuaires ou issu de l’élevage biologique, poissons frais de l’océan livrés par de petits bateaux de pêche côtiers, poissons harponnés dans les lacs intérieurs comme dans les rivières forment un joli tableau. Cette abondance qui s’amoncelle entre des blocs de glace vous donnera des idées pour concocter vos prochains festins iodés. Ils sont en effet joliment proposés nature ou en plats cuisinés, prêts à déguster avec conseils de cuisson et recettes faciles à réaliser, à grands renforts de démonstrations culinaires. Un spectacle qui ne vous laissera pas muet comme une carpe…

Délices sucrés du pays du trèfle à trois feuilles
Les vrais partisans du « Shamrock », trèfle symbolisant l’Irlande, ne sauraient terminer un repas sans une bouchée sucrée car « L’Irishness way of life » passe aussi par ses gâteaux. Le plus fameux est le le Barm Brack, un cake aux fruits confits découpé en tranches pour faire durer le plaisir. Devenus à eux seuls des pâtisseries cultes, le Porter Cake est confectionné avec de la bière brune, des épices et des fruits secs, tout comme l’Irish Whiskey Cake dont le seul nom est prometteur, se dégustent à l’heure du goûter. Un peu plus tard à table, vous pourrez switcher votre part de Carrot Cake de l’entrée au dessert. Dans la fièvre des pubs, vous succomberez forcément devant une petite portion de crumble aux pommes, à moins de préférer la Banoffee Pie, l’irrésistible tarte à la banane surmontée de crème fouettée. N’oubliez pas non plus de commander au moins une fois un Irish Coffee, mélange de whiskey single malt, de sirop de sucre, de café et de crème liquide. Il faut bien sacrifier à la tradition…

Boissons fortes pour sensations fortes
Mais que serait l’Irlande sans sa bière Guinness ? Si les touristes se pressent dans sa brasserie dublinoise transformée en musée-monument historique, c’est pour mieux découvrir ses arômes et son goût inimitable. D’autres de mousses rousses ont pourtant les faveurs des passionnés. Les labels Murphy, Beamish, Kilian’s, Kilkenny et Smithwick’s sont les stars des bars où les pintes défilent à vive allure tout en faisant une petite place aux Lager, les bières blondes Harp et Bass. Côté whiskeys, on vous présentera Jameson, Tullamore-Dew et Bushmills, les vedettes locales. Produit sans tourbe et avec une orge non maltée dans d’immenses alambics, chaque millésime subit une triple distillation pour obtenir un spiritueux sans égal.

Partir
Air France : www.airfrance.fr – Aer Lingus : www.aerlingus.com

Séjourner
Au Merrion. Le plus luxueux palace dublinois réunit l’élégance de la vieille Angleterre aux équipements high tech. www.merrionhotel.com

Infos
Office de tourisme d’Irlande : www.ireland.com