Serait-ce déjà le paradis ?
Mercredi 20 mars dernier, plus de 400 invités se pressaient dès 19h pour notre 34e Cocktail dînatoire « Vins&Gastronomie » au sein de l’Hôtel Le Collectionneur*****, aux dires duquel cette soirée était « une des plus abouties et originales jamais vues à Paris »…, au sein de leurs Foyer et Salon Normandie, de plus de 800m2 au total.

Comment peut-il en être autrement ?
Avec 12 Chefs présents en animations culinaires salées et sucrées mariant la tradition française aux cuisines du monde (lire plus loin), les pièces apéritives et cocktails d’Olivier Théron Traiteur&Evénements, le caviar d’Aquitaine Sturia en sus ; et autant de vins, champagnes et spiritueux, ce fût une heureuse confrontation des plus subtiles pour les papilles. Retour sur une soirée d’Eden digne des plus grands Epicuriens de tous âges.

Le Chef Christophe Michalak invité en couverture… et présent !
Alors qu’il faisait la couverture du magazine « Vins&Gastronomie » de printemps 2019 dévoilé ce soir-là en avant-première avant sa sortie en kiosques, le dynamique Chef pâtissier Christophe Michalak nous faisait l’honneur et surtout le plaisir de sa présence, tout sourire et se prêtant délicieusement aux jeux des photos et dédicaces. V&G magazine est à retrouver en vente (physique et numérique) ici : http://boutique.vinsetgastronomie.com

Une assistance de très haute qualité !
Placée sur la Présidence d’Honneur de Philippe Faure-Brac, Meilleur Sommelier du Monde 1992, Président de l’Union de la sommellerie française, la soirée a convié de très nombreux invités de grande qualité. Nous noterons la présence de Son Excellence l’Ambassadrice d’Arménie en France (Madame Hasmik Tolmajian), accueillie par Monsieur Yves Sacuto (Directeur-Fondateur du magazine « Vins&Gastronomie »), laquelle a rappelé l’importance historique du vin dans son pays, depuis la plantation du premier pied de vigne par Noé, sorti de son arche, sur le Mont Ararat. On soulignera la présence avertie de l’écrivain Marek Alter (officier de la Légion d’Honneur), de Patrick Sicard (incontournable dans les projets hôteliers actuels), de nombreux journalistes et agences de relations presse, du réalisateur Alain Wermus, de Fabrice Castellorizios (Directeur du Radisson Blu Carré Eden Marrakech), des correspondants et collaborateurs du magazine « V&G », de Prakit Saiporn (Responsable marketing de l’Office national du Tourisme thaïlandais en France)… le tout dans une ambiance chic et décontractée.

Des champagnes, vins et spiritueux d’exception !
Parmi la sélection fidèle du magazine « Vins&Gastronomie », les invités ont pu déguster en accords avec les spécialités présentées les cuvées des partenaires suivants :

    • Champagne Gosset, la plus ancienne Maison de Vins de la Champagne (Aÿ 1584)
    • Egiategia (vinification sous-marine à Saint Jean de Luz)
    • Cocktails à base de liqueurs et spiritueux des Grandes Distilleries Peureux (Purple Gin, Griottines et Golden Eight de la Distillerie Massenez et Baie bleue de la Distillerie Coulin)
    • Cocktails à base de spiritueux premium français Gin Bartolomeo et Vodka Tigre Blanc
    • Champagne Eric Taillet, récoltant-manipulant orfèvre du Pinot Meunier dans la Vallée de la Marne
    • Champagne Serveaux Fils, aux 15 cuvées originales, défenseur également du Pinot Meunier
    • Château Barbebelle, la nouvelle génération en Coteaux d’Aix-en-Provence
    • les vins Karas et « cognacs » Ararat arméniens
    • les vins israéliens Yarden (Golan Heights Winery)
    • l’Armagnac Ténarèze du Château Les Remparts (Gers), nouvelle gamme qualitative et nouveau packaging pour des millésimés remontant jusqu’à 1971
    • le Cognac Meukow, et notamment sa cuvée « Icone » sortie en 2012 pour célébrer les 150 ans de la Maison
    • les Rhums Clément et J.M, AOC Martinique

Des animations culinaires savoureuses !
De nombreux chefs -et même une cheffe- nous ont fait l’honneur de leur présence en rivalisant de créativité pour proposer leur dernières créations culinaires, salées ou sucrées, à l’instar du Café Pouchkine avec la nouvelle spécialité « Nathalie » présentée en avant-première avant sa commercialisation. Revue des troupes internationales :

Trophée Paul Wermus de la Révélation Culinaire 2019 au Chef Akhara Chay
Thaïlandais-cambodgien, Disciple d’Escoffier, Maître-Restaurateur depuis 2017 « Au Jardin de la Vague », restaurant de « La Vague de Saint-Paul » située à Vence dans les Alpes-Maritimes, Akhara Chay trouve sa vocation très tôt dans la gastronomie française. Il commence son apprentissage dans les cuisines de Ghislaine Arabian au « Pavillon Ledoyen » puis avec Alain Ducasse au « Park » et au « St James » à Paris. Il rejoint par la suite son mentor, le Chef Eric Provost, au « Royal Barrière » à Deauville en tant que Sous-Chef où il participe à l’obtention d’une étoile au Guide Rouge, et obtient en parallèle le diplôme de l’école des Chefs à l’Institut Paul Bocuse. Après six ans passées à Deauville, Akhara Chay intègre en 2005 le « Mas Candille » à Mougins aux côtés de Serge Gouloumès. Il contribue là aussi à l’obtention d’une étoile au Guide Michelin. Akhara Chay vous invite aujourd’hui à un voyage culinaire d’exception, transporté par sa cuisine méditerranéenne créative saupoudrée de saveurs asiatiques. Ce prix en hommage au journaliste Paul Wermus (1946-2017) qui a collaboré au magazine V&G depuis sa création en 1985, récompense tous les ans un(e) chef(fe) qui a particulièrement retenu l’attention du magazine « Vins&Gastronomie ». Le premier Trophée Paul Wermus a été remis en 2018 au chef Andreas Mavrommatis, dont le restaurant du même nom à Paris a obtenu une étoile Michelin cette année-là. On souhaite le même destin à Akhara Chay qui le mérite amplement ! A suivre…

De gauche à droite : Yves Sacuto, Alain Wermus, Akhara Chay, Pierre Jamar, Guillaume Puig

Les Excellences « Vins&Gastronomie » : des prix d’encouragement
Trois prix d’encouragement ont été remis pour récompenser des professionnels qui se démarquent dans leurs professions respectives. Le premier récipiendaire -un sommelier très prometteur- n’était malheureusement pas présent, mais excusé, devant tenir le service dans son restaurant par manque d’effectif. Son prix lui a été décerné par Philippe Faure-Brac qui le reverra pour lui remettre en mains propres :

Pierre Vila Palleja pour son parcours prometteur dans la Sommellerie
Sommelier et propriétaire du restaurant « Le Petit Sommelier » (49 avenue du Maine, 75014 Paris) dans la suite de ses parents, Pierre Vila Palleja a été finaliste au concours Meilleur Ouvrier de France 2018. Avec une carte de vins de plus de 1000 références qu’il peaufine régulièrement, il organise dans son établissement des « dîners-vigneron » mensuels.

La famille Serveaux – Champagne Serveaux Fils pour la qualité et l’originalité de leurs cuvées
Située à Passy-sur-Marne dans l’Aisne (02), cette famille de producteurs de champagnes (récoltants-manipulants) défend notamment le cépage Pinot Meunier établi sur les coteaux des méandres de la Marne, dont les arômes et la rondeur conviennent parfaitement avec la gastronomie actuelle, avec la cuvée « Meunier d’Antan » : un Brut Nature, sans dosage,avec juste le faible sucre résiduel des raisins issus de vieilles vignes ! Ils sont également un des rares producteurs d’un rosé de saignée : une exception champenoise issu d’une courte macération des raisins dont le jus est teinté par les polyphénols de la peau. Dans la suite de leurs aïeuls Gérard et Pascal, ce sont maintenant les enfants Elodie, Nicolas et Hugo qui développent le domaine propriétaire de 15 hectares qui décline le champagne en 15 cuvées regroupées en 3 gammes : « ancestrale », « terroir » et « vintage ».

De gauche à droite : Hugo Serveaux, Philippe Faure-Brac, Pierre Jamar

Olivier Théron – Traiteur & Evénements pour son engagement sociétal, humain et solidaire
« Une entreprise n’a d’intérêt à mes yeux que si elle est portée par un projet commun, reposant sur des hommes, évoluant sans cesse et se renouvelant. Nous avons la chance et la liberté de pouvoir créer des évènements, de les imaginer, de les rêver et de les faire naître », s’exprime ce traiteur au grand cœur ! L’été dernier, l’équipe d’OT remettait le couvert au Festival « Solidays » 2018 pour célébrer l’amour et le partage à l’Hippodrome de Longchamp. En novembre dernier, Olivier Théron orchestrait le dîner de gala de l’assocation Solidarité Sida au Cirque d’Hiver Bouglione. L’entreprise engagée sociétalement et humainement a célébré ses 5 ans en septembre dernier.

De gauche à droite : Yves Sacuto, Olivier Théron, Pierre Jamar